Aller au contenu principal

Nouvelles

Grève en transport scolaire du 22 au 31 mai 2024

Le Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSSRS) a été avisé par les syndicats des travailleuses et travailleurs du transport scolaire affiliés à la CSN du déclenchement d’une grève chez l’un de nos principaux transporteurs scolaires du 22 au 31 mai 2024.

Primaire : il y aura du transport scolaire pour la majorité des autobus jaunes, sauf : 

  1. les autobus du transporteur Transdev; 
  2. si votre enfant fréquente une école à vocation particulière (écoles du Sacré-Cœur et de l’Écollectif). 

Les parents des élèves concernés par les 68 circuits touchés seront contactés les 16 et 17 mai 2024. Vous pouvez valider les circuits utilisés en AM et en PM par votre enfant sur son laissez-passer, dans le coin inférieur gauche. Nous faisons appel à votre vigilance; surveillez votre courriel qui proviendra du logiciel Géobus. 

Secondaire : AUCUN élève du secondaire ne sera transporté en autobus jaune pendant la grève.  

Seront fonctionnels et ouverts : 

  • Les services des écoles et des services de garde seront maintenus. 
  • Le transport par berline fonctionnera comme d’habitude. 
  • Le transport par les autobus de la Société de transport de Sherbrooke (STS) n’est pas affecté. 

Plan B pour les parents :   

Selon votre situation, devant ces perturbations, vous êtes invités à prévoir des solutions alternatives, dont le co-voiturage, pour le transport de votre enfant. 

Mesures particulières de surveillance prolongée 

Selon le niveau d’intensité des impacts, certaines écoles du CSSRS mettront en place des moyens pour rehausser la sécurité autour des établissements. Vous recevrez les détails directement de votre école. Voici quelques exemples :  

  • Prolongation possible des heures d’accueil ou d’ouverture des écoles 30 minutes avant et après l’ouverture et la fermeture régulière (incluant dans certains cas le service de garde au primaire). 
  • Certaines écoles pourraient demander de venir déposer votre jeune plus tôt pour éviter la congestion. 
  • Au besoin, le personnel du Centre administratif pourrait être mis à contribution pour soutenir les écoles et les parents de leurs élèves.  

Aux parents dont le transport est annulé : 

  • Nous faisons appel à tous pour que la sécurité aux abords des écoles soit primordiale. 
  • Pour limiter la congestion routière et maximiser la sécurité, considérez les stratégies minimisant les véhicules autour des établissements, comme le transport actif, lorsque c’est possible. 
  • Le CSSRS a sensibilisé le Service de police de Sherbrooke pour une vigilance accrue.  

Période d’examen et d’épreuves ministérielles 

Malgré l’absence de transport scolaire, la présence de votre jeune à l’école sera nécessaire pour qu’il puisse poursuivre ses apprentissages et ses évaluations, en préparation des épreuves de fin d’année, dont certaines pourraient avoir lieu pendant la grève. Nous comptons sur chacun d’entre vous pour faire le nécessaire pour qu’il puisse poursuivre son cheminement scolaire et ne pas être pénalisé par la grève du transport scolaire. 

En terminant : 

Nous sommes conscients des impacts qu’entraîne l’annulation du transport scolaire. Soyez assurés que nous sommes désolés de cette situation hors de notre contrôle. 

Le CSSRS n’a aucun pouvoir sur les négociations entre les transporteurs scolaires et leurs chauffeurs d’autobus. Le CSSRS remet la totalité des sommes allouées par le gouvernement du Québec aux transporteurs scolaires, qui conviennent des conditions de travail de leurs chauffeurs avec leurs représentants syndicaux.  

Finalement, il est toujours important de vous assurer que votre enfant prenne bien son autobus le matin. Cette précaution est d’autant plus importante en période de grève, où les opérations régulières pourraient être perturbées. 

Merci de votre compréhension et de votre habituelle collaboration!