Aller au contenu principal

Dernières nouvelles

Cours-circuit, un programme alternatif pour les 16 à 24 ans

Cours-circuit est une réponse au besoin d’accompagner les jeunes non diplômés du secondaire vers un retour aux études ou la poursuite d’une formation à l’emploi en leur proposant d’élaborer ou de revoir leur plan de formation de manière éclairée.

Il s’adresse à des jeunes à risque d’abandonner les études ou les ayant abandonnées, tant à la formation générale des jeunes (FGJ) qu’à la formation générale des adultes (FGA). Concrètement, il s’agit d’une tournée de l’offre de formation représentant une réponse aux aspirations des jeunes ainsi que de ressources jeunesse pouvant les supporter dans leur projet de formation et, plus largement, dans leur passage à la vie adulte. C’est aussi une porte d’entrée sur les Services d'accueil, de référence, de conseil et d'accompagnement (SARCA) de la CSSRS.

Le Cours-circuit est une initiative du Centre Saint-Michel en partenariat notamment avec le Carrefour Jeunesse-Emploi de Sherbrooke. Il représente un carrefour de collaboration rejoignant diverses organisations (milieux scolaires, santé et services sociaux, organismes communautaires) préoccupés par le passage à la vie adulte des jeunes non diplômés du secondaire.

Depuis sa mise en œuvre, déjà plusieurs jeunes ont pu en faire l’expérience. Parmi eux se sont retrouvés Mathis, Anne et Maxime (les noms sont fictifs pour protéger l’identité des jeunes):

Mathis, 17 ans

Durant l’épisode de la COVID, Mathis laisse tomber ses études secondaires en formation générale des jeunes (FGJ) alors qu’il est en quatrième secondaire. Il fait un premier retour aux études à l’école Le Goéland. Après un mois et demi, il abandonne de nouveau. Il est relancé pour le Cours-circuit par un conseiller en orientation de son école de provenance. Au moment où il commence le Cours-circuit, il travaille à temps plein en restauration. Au terme du Cours-circuit, il a un plan de formation plus clair : il envisage un retour à l’école Le Goéland pour obtenir ses préalables pour un diplôme d’études professionnelles (DEP) en réfrigération. Après nous avoir dit que l’expérience du Cours-circuit lui avait permis de retrouver sa motivation, il nous partage qu’il est même devenu clair, pour lui, qu’il voulait aussi compléter son diplôme d’études secondaires (DES) à l’éducation des adultes. Mathis est retourné au Goéland pour l’obtention de ses préalables pour la formation professionnelle qu’il convoitait.  Il sera prochainement relancé par le Service d'accueil, de référence, de conseil et d'accompagnement (SARCA) pour vérifier s’il a toujours le projet de terminer son DES et s’il veut être rencontré pour faire le point sur ses projets de formation.

Anne, 18 ans

Anne a quitté le secteur des jeunes alors qu’elle était en formation préparatoire au travail (FPT) à l’école de la Montée. Elle a été rejointe par une conseillère en orientation de son école de provenance. Anne a une histoire familiale souffrante et elle est, au moment où elle vit le Cours-circuit, le support financier de sa famille (mère et frères). Elle travaille à temps plein dans une entreprise de nuit. Elle a modifié son horaire de travail (de soir et de nuit) pour participer au Cours-circuit. Lors de sa visite au Service aux entreprises (SAE), elle découvre la formation de chariot élévateur qui lui permettrait d’améliorer ses conditions de travail (travailler de jour avec un meilleur salaire). Elle découvre aussi, lors de sa visite au Centre de formation professionnelle 24 Juin, le DEP en électromécanique. Elle manifeste son désir de mieux savoir ce que ça implique. Elle a été relancée par une conseillère en orientation des SARCA ce qui a donné lieu à quelques rencontres pour clarifier son projet de formation. Elle a fait l’expérience Élève d’un jour au CFP du 24 Juin en technique d’usinage. Elle aimerait revivre cette expérience d’élève d’un jour pour le programme en électromécanique.  Elle s’est aussi inscrite à la formation conduite de chariot élévateur avec le SAE. Elle complète actuellement un cours de français au Centre Saint-Michel de soir en vue d’obtenir les préalables à un parcours en formation professionnelle. 

Maxime, 21 ans

Au moment où il est rencontré pour le Cours-circuit, Maxime est inscrit au Centre St-Michel. Il est au premier cycle du secondaire et il s’absente très souvent de ses cours. Il n’a pas l’impression de progresser dans ses apprentissages. Il mentionne aussi, à quelques reprises, que depuis qu’il est au CSM, il a des amis pour la première fois de sa vie. Il a cumulé deux échecs au TDG. Quand il commence le Cours-circuit, il mentionne qu’il a occupé plusieurs emplois en quelques mois et que c’est la perte de son dernier emploi qui le ramène aux études. En FGJ, il a fréquenté plusieurs écoles et, de ce fait, il n’a pas réussi à se faire des amis. Il était très isolé et se sentait seul. Il était dans une classe FPT quand il a laissé les études secondaires la première fois. Il mentionne aussi avoir fait un stage en classe FPT d’environ 2 ans en esthétique automobile. Au terme du Cours-circuit, il dit vouloir terminer sa 1ère secondaire et vérifier la possibilité d’une RAC pour l’AEP Esthétique automobile. Il se dit intéressé à connaître davantage le SAE et à explorer les possibilités offertes par le programme Intégration socioprofessionnelle (ISP) au Centre Saint-Michel. Il veut revoir son projet de formation avec SARCA. Il identifie 2 obstacles à son plan de match : Son impulsivité et ses difficultés en lecture. Il veut aussi travailler son impulsivité pour se maintenir en emploi. Il a demandé l’aide d’une intervenante au CJE qui, selon lui, pouvait l’aider. Maxime a poursuivi sa démarche avec une conseillère en orientation des SARCA. Il a finalement obtenu une reconnaissance d’acquis pour l’AEP en esthétique automobile. Il découvre que cette reconnaissance d’acquis est à même de lui ouvrir les portes pour une autre attestation d’études professionnelles. 

Pour en savoir plus sur le programme Cours-circuit, contacter Julie Guillette, conseillère en orientation au 819-822-5520 poste 16584.